Tout choco

Cœur de Boule, la gourmandise qui déboussole

Une petite boule avec du chocolat et un cœur fondant au beurre de cacahuètes, on en demande et en recommande. Et 100% naturel, en plus ! Une petite faim ou envie de se caler à la fin du repas ? Le Cœur de Boule brownie et beurre de cacahuètes déboule dans nos vies et nous en bouche un coin, en apportant une belle touche sucrée et vitaminée. Après un test culinaire approuvé et une dégustation déraisonnable du Cœur de Boule, petit topo sur ses qualités (et rares défauts !).

La Boule booste

Le Cœur de Boule, c’est un petit en-cas qui ne paie pas de mine à première vue et pourtant, il bourre les estomacs des goinfres et donne de l’énergie style potion magique d’Astérix. Toute ronde et menue, la boule contient uniquement des dattes, des amandes, des noix, de la poudre de cacao et de la vanille, avec un intérieur composé de beurre de cacahuètes. Malin, elle apporte des fibres, des protéines végétales, du « bon gras » et des sucres naturels : parfait pour une séance de marche ou autre sport. Le paquet de bonbons et la tablette de chocolat peuvent aller se rhabiller : on a trouvé meilleur !

La Boule bouscule les codes

Avec sa forme de sphère bien dodue, le Cœur de Boule surprend et amuse. Les barres énergétiques rectangulaires ? On oublie pour déguster un petit en-cas rond comme un ballon, qui roule immédiatement en direction de notre estomac. La principale révolution de ce mini format est son cœur coulant et onctueux qui ferait saliver une belette au régime. On zappe en vitesse la boulangerie et ses croissants pour changer nos habitudes culinaires. Résultat : on est bluffé par le format, les ingrédients vegan et sans gluten et bien sûr, par le goût incroyable de cette boule.

La Boule bouleverse les papilles

La bonne bouffe est une de nos priorités pour offrir le meilleur à notre corps. D’accord, mais on fait comment quand on a (trop) faim en pleine après-midi, et une incroyable envie de chocolat ? D’accord, il y a les boulangeries. Mais on connaît déjà les viennoiseries et les gâteaux trop sucrés et gras. Pour satisfaire les papilles, le Cœur de Boule est franchement partant. D’abord, un enrobage au cacao, comme du brownie (je craque déjà). Ensuite, comble du bonheur pour mes sens, le beurre de cacahuètes qui fond délicatement. Les adeptes de cette pâte ne pourront que fondre, les bougons aussi !

La Boule boulègue les neurones et les muscles

Au boulot, on a souvent faim. C’est véridique, et la nourriture foisonne souvent pour toutes les raisons possibles. Anniversaire, arrivée ou départ d’un(e) collègue, promotion (on entend plutôt les dents grincer), atteinte d’un objectif… Au lieu de se jeter sur le premier croissant dégoulinant de graisse, on opte plutôt pour une bonne boule qui ne bousille pas l’estomac. Quand le gros pain aux raisins donne faim une heure après (avec gargouillements de ventre à l’appui), le Cœur de Boule est toujours en pleine digestion. Un véritable bouclier contre la faim !

Sauf que…

La Boule boude un peu

Le Cœur de Boule n’apprécie pas forcément d’être enfermé dans un emballage en plastique. Il se dit qu’il n’a peut-être pas besoin d’une barquette et d’un sachet pour être présenté aux plus gourmands. Quant au prix, le Cœur de Boule se sent concerné par les petits porte-monnaie qui aimeraient aussi se faire plaisir !

La Boule boudine…

…si on en mange trop ! Parce qu’il faut l’avouer, c’est tellement bon que c’est parfois difficile de s’arrêter à un seul paquet. Et le Cœur de Boule brownie et beurre de cacahuètes a un frère jumeau diablement délicieux : le Cœur de Boule Coco Funkytella. Avec ses dattes, ses noix de cajou et de macadamia, la noix de coco et le cœur purée de noisettes + cacao, on veut tout manger !

Mais…

La Boule bouillonne de belles idées et boulonne pour s’améliorer…

On fait confiance aux créateurs de Funky Veggie, la boule a la bougeotte et ne compte pas bousiller l’environnement. Elle nous accompagne au quotidien pour caler nos estomacs de bouledogues affamés, en apportant les meilleurs nutriments. Et on en redemande, parce que c’est franchement très bon !

Conseil : Pour apprécier pleinement le Cœur de Boule, évitez de le gober ! Il est largement recommandé de le déguster bout par bout, délicatement, doucement… Avec un bon bouquin et de la musique, fini le bourdon du dimanche soir, La Pause Bambou rejoint le fameux club des boulistes !

2 réflexions au sujet de « Cœur de Boule, la gourmandise qui déboussole »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *