News web

Comment faire le storytelling de son entreprise ?

storytelling entreprise

Il était une fois un produit merveilleux, un service au-delà de toute espérance. Les habitants de la planète Neuneu furent heureux 24h/24, sans contrainte ni tristesse. Et la vie devient belle, sans aucun nuage dans le ciel. Histoire bidon ? Oui, mais vous pouvez faire mieux ! Vendre une prestation ou un objet particulier sur le marché, c’est aussi raconter une histoire pour donner envie d’en profiter. Mais comment réussir le storytelling de votre entreprise ?

Storytelling, définition et objectifs

Ouvrez votre Larousse.

On plaisante, je vais le faire pour vous.

Alors, storytelling, définition selon Larousse : « Technique de communication politique, marketing ou managériale qui consiste à promouvoir une idée, un produit, une marque, etc., à travers le récit qu’on en fait, pour susciter l’attention, séduire et convaincre par l’émotion plus que par l’argumentation. »

En fait, le storytelling est votre bon pote pour les actions suivantes : communication sur les réseaux sociaux, Inbound Marketing et emailing. Un message fort et une histoire captivante pour donner envie aux prospects d’aller vers vous. Mieux, de vous voir comme une priorité.

Sur le papier, on lit que le storytelling est un récit totalement axé marketing. On userait de la plume pour soudoyer les internautes et les convaincre d’acheter la dernière paire de baskets clignotantes. Cette méthode de communication permet, certes, de capter l’attention et de faire passer un message en suscitant des émotions.

C’est-à-dire ?

Une telle accroche narrative a l’art de toucher des personnes en provoquant une émotion liée à un service ou à un produit. Des mises en scène idéales pour permettre à un public visé de s’identifier à une marque. Des mots tendres pour mieux vendre ? Oui, mais réussir un storytelling d’entreprise n’est pas si simple !

Storytelling entreprise : quelles règles de base ?

Pour l’image d’une marque ou appuyer une campagne publicitaire, le storytelling a la cote. Pourtant, pour inviter des personnes dans votre univers, il ne suffit pas de raconter « bêtement » une histoire. Vous devez capter l’attention de votre cible afin que les personnes se sentent concernées.

Imaginez une publicité pour du beurre de cacahuètes dans un RER A bondé. Pas pratique de manger à la petite cuillère sous les aisselles des gens – et ça ne fait pas franchement rêver. Quelques règles de base sont donc indispensables à suivre :

  • Adapter le langage du storytelling en fonction du public ciblé (des mots rigolos pour les enfants, un ton assuré pour une marque de sport…) ;
  • Comprendre les besoins de votre audience pour les toucher / booster / rassurer ;
  • Captiver dès le début avec une accroche géniale et une structure d’histoire dynamique ;
  • Utiliser des données réelles pour appuyer les propos ;
  • Prolonger le storytelling sur toutes les plateformes utilisées par l’entreprise.

Avec ces petits conseils, vous pouvez commencer à réfléchir au storytelling de votre marque ou entreprise. Immobilier, prêt-à-porter, alimentation ou encore construction, racontez votre histoire !

Les étapes préalables pour raconter une histoire

Pour créer un bon storytelling, des techniques imparables restent indispensables. Il s’agit de proposer un récit avec une trame bien définie. L’imprégnation dans l’univers sera ainsi optimal ! Voici, en résumé, les étapes préalables à suivre :

  • Bien connaître et comprendre son public afin de proposer un mini roman qui saura les captiver ;
  • Déterminer les objectifs de votre storytelling ;
  • Définir précisément le message à faire passer ;
  • Préciser les émotions à transmettre via votre storytelling d’entreprise ;
  • Anticiper les réactions du public visé pour adapter l’accroche narrative.

Une fois ces éléments établis, place à la créativité ! Prochaine étape : l’écriture de votre roman publicitaire, avec un impact fort.

Comment construire un super storytelling ?

Nous y voilà ! La construction du storytelling pour votre entreprise est imminente. Mais comment proposer un récit qui tient la route (et en haleine) ? Communiquer, faire passer un message clair via un récit dingue, c’est votre objectif. Il existe quelques astuces pour proposer une histoire irrésistible. 

Un chouette casting

Concrètement, un ou plusieurs personnages, dans un lieu précis. Il est important de comprendre le contexte et le thème dès les premières secondes. Le narrateur, les personnes auxquelles il s’adresse, le ton employé…

L’enjeu du storytelling

Suscitez rapidement l’intérêt des internautes avec un enjeu clair. La capacité d’attention d’un humain ? 8 secondes – moins qu’un poisson rouge… Au milieu d’un océan de vidéos, ne faites pas perdre du temps aux prospects.

L’évènement déclencheur et les rebondissements

Coup de théâtre, succès, problème, découverte ? Eh hop, on veut savoir la suite. Comment le personnage va-t-il s’en sortir ? Quelles péripéties ? Chagrins, joies, doutes, les internautes doivent vivre les émotions avec le ou les personnages.

Une chute bien pensée

La fin de votre récit impacte le comportement d’achat de la cible visée. Pas de chute négative qui laisse sur sa faim ! Un happy end bien travaillé avec l’envie de prendre part à cette histoire, voilà l’objectif final.

Le storytelling ne s’arrête pas à une histoire sympathique. Le personnage ou l’univers choisi joue les prolongations via des posts réguliers sur les réseaux sociaux, par exemple. Tel un fil rouge, les valeurs de la marque ou de l’entreprise ne se perdent pas avec le temps.

Pour conclure, le storytelling de votre entreprise doit être vrai. N’essayez pas de raconter des salades à votre public ! En un mot : honnêteté. L’idée est de créer une stratégie de communication fondée sur la confiance. Vous convertirez les bons prospects en bons clients !

P.-.S. : Un bon rédacteur web peut vous aider à réaliser un super storytelling ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *