News web

Réseautage professionnel : pourquoi développer des contacts ?

réseautage professionnel

Travailler tout seul dans son coin, ce n’est pas franchement l’extase. Même si on a, en principe, choisi d’entreprendre de son côté ! Sauf si vous avez déjà constitué une fidèle équipe à proximité de vous, la solitude pointe souvent le bout de son nez. Et si vous rencontriez d’autres personnes avec la même façon de travailler ? Créer un réseau à votre image en rencontrant de chouettes entrepreneurs apporte de nombreux avantages. Zoom sur le réseautage professionnel !

Entrepreneur : solitude, quand tu nous tiens

Ah, la vie d’entrepreneur ! On imaginait le bien-être, la liberté et l’audace à tour de bras. Pourtant, il y a certains jours où le côté solo n’est pas rigolo.

Oui, on peut travailler dans des cafés.
Certes, la bibliothèque, c’est calme.
Bien sûr, être chez soi, quelle joie.
D’accord, on peut même bosser dans une gare ou un avion.

Mais… et les anecdotes à partager au quotidien ? Tonton Simon qui s’est cogné l’orteil sur le frigo, le chat qui a trop miaulé, le dernier poster acheté… Des futilités pour certains, un lien précieux pour d’autres.

Echanger sur ses projets, ses craintes, ses joies, ses doutes. Donner des astuces à un graphiste débutant. Conseiller un rédacteur web. Boire un p’tit coup après la création d’un énorme article de blog (oui, le vin chaud m’appelle). Cela donne plutôt envie !

Réseautage professionnel : kézako ?

Rencontrer d’autres professionnels dans son domaine d’activité demande un soupçon de culot. Il va donc falloir quitter son canapé douillet et son petit bureau pour se botter les fesses. Personne ne tombe du ciel, à priori (encore heureux, ça ferait mal).

Le réseautage professionnel ou networking est une pratique courante dans le monde des affaires.

Business is business ? Oui, mais non.

En réalité, l’objectif est de connaître des professionnels mais aussi de se faire connaître. C’est comme au lycée, à la fac ou au travail : on papote avec des gens qui nous semblent bien sympathiques. Avec le temps, ils deviennent des partenaires, des collaborateurs ou des amis. On s’entoure d’un réseau de personnes qui apportent, à leur manière, une plus-value. Un sourire en est déjà une !

Réseauter, c’est génial

Le réseautage professionnel permet de développer ses contacts professionnels mais pas seulement. C’est l’occasion de se faire de chouettes amis avec lesquels échanger sur votre vie d’entrepreneur ! Il ne s’agit donc pas de « simplement » développer son carnet d’adresses. Mais de créer un véritable cercle bienveillant autour de soi, afin d’avancer (plus) sereinement.

Entre freelances, l’entraide est généralement présente. Pas question de se tirer dans les pattes – vous êtes au mauvais endroit. Les avantages de se connaître entre travailleurs indépendants ?

  • Blablater à 14 heures dans un café, quand les autres sont au bureau – au pire, vous bosserez de 17 heures à 21 heures chez vous ;
  • Râler sur l’URSSAF et la retraite qui vous file sous le nez ;
  • Evoquer des anecdotes avec les clients ;
  • Se renseigner sur les statuts des uns et des autres (peut-être que l’EIRL vous conviendrait mieux ?) ;
  • Recommander des contacts et être recommandé(e).

Ainsi, le networking professionnel prend vite une tournure agréable et plus personnelle.

Association pour entrepreneurs, groupement d’entreprises, on va où ?

Réseauter oui, mais pas n’importe où. Ne vous inscrivez pas à tour de bras dans tous les évènements organisés dans votre ville. Alors, comment développer son carnet d’adresses sans se retrouver dans une réunion Tupperware ? Il existe différentes méthodes.

Clubs d’entreprises

Pratique, ces clubs permettent de faire des rencontres professionnelles et de bénéficier de conseils en création d’entreprise. BNI, CJD et clubs d’entreprises locaux (exemple, le Club Entreprises du Pays de Vannes) permettent notamment aux entrepreneurs de se connaître.

Réseaux associatifs

Le financement, mais pas seulement. L’accompagnement est essentiel ! Des réseaux associatifs comme le Réseau Entreprendre ou Initiative France, par exemple, participent aux premiers financements. Ils prodiguent également des super conseils et accompagnent les professionnels qui se lancent, pendant les premières années.

Evènements professionnels

Sur Facebook, allez dans l’onglet « évènements » et cherchez celui qui concerne le réseautage professionnel. Meetup permet également de dénicher facilement des petits-déjeuners, conférences et soirées pour développer son réseau pro. Entre le Café freelance de Freelance.com, les évènements de la CCI et ceux de Bouge Ta Boîte, on ne s’ennuie pas !

Espaces de coworking

Travailler dans un endroit agréable et développer ses contacts professionnels, c’est possible. C’est l’objectif de l’espace de coworking : créer du lien entre indépendants, dans des bureaux partagés. N’hésitez pas à proposer un café à votre voisin de table, même s’il semble grognon au premier abord.

Internet

Les réseaux sociaux comme LinkedIn, Pinterest ou Instagram permettent également de développer son carnet d’adresses. Interagir avec les personnes du même domaine que nous, publier des posts qui répondent à des problèmes, poser des questions… Un bon moyen de faire du réseautage professionnel d’une autre manière. French Founders, de son côté, permet aux entrepreneurs français à Tombouctou, Vancouver ou Bali d’échanger et de s’entraider. Idéal pour doper son business, même à 11 000 kilomètres de chez vous.

Bien se présenter, tout un art

Groupement de chefs d’entreprise, association pour entrepreneurs, clubs d’entreprises… Quel que soit le lieu de rencontre entre indépendants, place à la présentation de soi.

Facile ?

Pas tant que ça. Car le réseautage professionnel est un art à bien maîtriser. Vous vous souvenez vaguement du Monsieur en costard qui a parlé pendant 10 minutes de son activité ? Voilà, vous ne savez même pas ce qu’il fait concrètement.

Alors, ne faites pas la même erreur ! Soyez concis(e) et clair(e). Inutile de barber votre assistance, il y a déjà de quoi faire dans la vie d’un entrepreneur. Voici quelques petites astuces :

  • Utilisez des mots simples pour éviter le haussement de sourcil interrogateur de votre interlocuteur ;
  • Exprimez l’objectif de votre métier, dès le début ;
  • Trouvez une accroche originale (« Je fais redécouvrir le plaisir de marcher « au lieu de « Je fabrique des chaussures ») ;
  • Préparez un véritable storytelling autour de la création de votre entreprise ;
  • Anticipez les éventuelles questions à la fin du petit pitch.

Votre présentation doit être rapide, succincte mais efficace. Pas plus de 3 minutes idéalement, au risque de perdre votre interlocuteur. Le voir bailler ou regarder autour de lui (« Puis-je m’enfuir vers la droite ou vers la gauche ? »), non merci !

Réseautage professionnel : évitez le mode bourrin

Développer ses contacts professionnels oui, mais exaspérer les indépendants, non. Le networking n’inclut pas certaines pratiques :

  • Distribuer ses cartes professionnelles sans rien dire ;
  • Se présenter pendant 10 minutes sans écouter la présentation des autres ;
  • Vendre à tout prix, en étant trop insistant(e) ;
  • Attendre qu’on vienne vous voir ;
  • Rester collé(e) au buffet et tout dévorer ;
  • Aller uniquement vers les personnes que vous connaissez.

D’où l’intérêt de réseauter de la bonne manière auprès des associations ou clubs d’entreprises. En quelques mots : simplicité, clarté et rapidité, avec le sourire.

Tout réseautage professionnel s’accompagne d’un remerciement. Sur les réseaux sociaux ou par mail, n’hésitez pas à apporter votre témoignage, réagir sur des posts et remercier les organisateurs. Une façon de soigner votre réseau mais aussi d’être reconnaissant(e) !

4 réflexions au sujet de « Réseautage professionnel : pourquoi développer des contacts ? »

  1. Merci pour cet article aussi instructif que plaisant et… rassurant ! Je me retrouve dans beaucoup de choses . J’ai pris mon carnet et y ai mit quelques notes, merci des info pour réseauter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *