Super conseils

Manger du gâteau sans culpabiliser, c’est possible ?

P1000292

Envie de sucré ?
Muffin, éclair au chocolat, cookie, flan… Le choix est vaste ! Avant tout, il est préférable de déterminer ce dont on a vraiment envie pour se faire plaisir au maximum et dévorer le meilleur dessert possible.
On ne peut pas toujours manger les fameux « 5 fruits et légumes par jour » ! La tentation est grande notamment quand on passe devant les boulangeries, les foires ou les marchés de noël : un rêve ou un cauchemar quand confiseries et gâteaux s’offrent à nos yeux.
Alors, pour une fois, allons-y !
Une fois l’envie de sucré identifiée, on prend son dessert avec un grand sourire, en pensant déjà au plaisir immense qu’on aura à le déguster. Cela dit, il ne faut pas non plus abuser : pas tous les jours (surtout s’il s’agit d’un énorme brownie ou d’une part de flan géante…) ! Mais de temps en temps, pourquoi pas ?
Pour moins culpabiliser, pensez « compensation ». Si vous savez déjà que le soir, vous allez au restaurant (avec probablement des desserts alléchants à la carte), misez sur un déjeuner léger. Ou inversement : si à midi, vous vous êtes régalé avec une dame blanche ou une religieuse, compensez le soir en ne mangeant ni sucré ni gras. Une assiette de légumes bien cuisinés ravira vos papilles !
Niveau conscience, ça va mieux, non ?
Petite astuce : faites vous-même votre gâteau ! Ainsi, vous connaissez le dosage de chaque ingrédient : cela peut surprendre et diminuer l’envie de tout manger !
Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *